nikoijkj

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Non classé
  • > Japonais, chinois ou vietnamien, ces arts martiaux que vous ne connaissez pas
29
mar 2018
Japonais, chinois ou vietnamien, ces arts martiaux que vous ne connaissez pas
Posté dans Non classé par nikoijkj à 10:19 | Pas de réponses »

Le Tay Son vo dao la « voix de lart martial de la montagne de lOuest » est lun des quatre piliers des arts martiaux vietnamiens desquels decoulent une centaine decoles differentes Tay Son est une region du du carrefour oblige entre Nord et Sud « Cest une region encore marquee par les guerres Les gens ont cree une façon de se differente des autres » explique Phan Toan Châu

A lorigine il y a plus de deux cents ans (les arts martiaux vietnamiens existent depuis des milliers dannees) on trouve trois paysans en rebellion contre un oppresseur Ils mettent au point cet art martial et reunissent une de mecontents Lun deux Quang Trung devenu roi est dailleurs le premier a le pays

Apres la le et la Coree le Vietnam est peutêtre le moins connu des pays de tradition des arts martiaux Sous la menace permanente du voisin chinois les Vietnamiens sont pourtant parvenus a leur leur langage et leur maniere de « Lesprit Tay Son est un esprit dadaptation qui prone lefficacite On a moins de troupes on attaque et on se replie » explique Phan Toan Châu

Le gu qi dao la tentation de la modernite

Cest une drole de danse la danse du Qi (de lenergie) Le maître Gu Ji tire un rideau prend un pinceau et dessine dans lair un huit il offre une tasse de the puis une deuxieme il recupere une feuille qui tombe la jette et telephone& Le maître na pas perdu la raison il innove Ce Chinois de 48 ans emigre en France a lâge de 21 ans a fonde un nouvel art martial a de disciplines telles que le kungfu le taichi ou encore le qi gong

« Lidee est de un certain nombre de gestes du quotidien en techniques Par exemple chaque jour on doit shabiller et se Sans en conscience vous entraînez » explique Gu Ji Chacun des 24 mouvements a son application en self Le geste du telephone comme celui du deshabillage ou de lhabillage permettent de un eventuel coup et denchaîner pour lagresseur

Cest en enseignant les arts martiaux chinois traditionnels depuis 1993 que Gu Ji a conçu sa methode Il constate que beaucoup deleves nont pas le temps de sentraîner autant quil le faudrait Au lieu dentraînement le maître parle damusement cense le relâchement et la detente des pratiquants Au lieu de combat on utilise le terme de danse

Diplome des BeauxArts de Shanghaï maître Gu Ji continue de le pinceau comme ses parents tous deux artistes peintres Sa passion des arts martiaux lui vient de son oncle James Kou fondateur de la Federation française de taichi

La dimension martiale du gu qi dao se trouve dans la partie selfdefense Le maître insiste sur la volonte de se sans Pour cela il utilise la encore des objets du quotidien Tout heureux de on lui propose demprunter notre ouvrage la biographie de Staline par son rival Trotsky en version livre de poche « Souvent un coup de pied avec des godasses tres dures peut la main Le livre amortit enormement et permet de ensuite » souligne lexpert

Le shorinji kempo « le plus dangereux des arts martiaux »

Le sensei (le « maître » « celui qui enseigne ») a peutêtre la moustache et la chevelure grisonnantes mais il est encore vert Dans le dojo du gymnase Lafay (17e arrondissement de Paris) la demonstration de shorinji kempo effectuee devant ses eleves regroupes religieusement impressionne de facilite de fluidite et denergie Si lSil ne rend pas hommage a la puissance degagee il suffit de son assistant et chaque impact malgre un plastron protecteur

Quelques instants plus tot le maître Hiroshi Aosaka expliquait la dangerosite de son art martial qui par son aspect de selfdefense ninterdit rien : « Cest le plus dangereux des arts martiaux Il faut du controle car il donne la possibilite de En tout cas de quelquun tres facilement KO »

Le shorinji kempo a ete fonde en 1947 par le sensei So Doshin apres son retour au Japon Ce Japonais originaire de Tadotsu sur lîle de Shikoku a passe de longues annees en Chine recevant notamment un enseignement au fameux temple shaolin Cest pourquoi son art martial mêle jujitsu kenjutsu boxe chinoise ou encore anglaise

« Techniquement il y a peu dinfluence chinoise mais philosophiquement le shorinji kempo mixe art chinois et japonais » explique maître Aosaka qui precise la raison dêtre du shorinji kempo : « Le plus important est de les amis proteger la et se proteger »

Ne le 19 avril 1946 a Tsukumishi dans la prefecture dOita Hiroshi Aosaka est le descendant dune famille de samouraïs originaires de lîle de Kyushu Son pere etait plus tourne vers les etudes Son fils debute lui par le jujitsu avant de se au judo et de se a 17 ans vers le shorinji kempo pour une raison pratique : « A cette epoque les categories nexistaient pas et a 60 kg contre 110 kg les techniques ne marchent pas Mais au shorinji kempo ça marche car ily a pas dinterdits »

En 1972 apres plusieurs annees de pratique il est choisi par le sensei So Doshin pour le shorinji kempo en (dans une dizaine de pays) Il commence son entreprise evangelisatrice par Paris « pointe au hasard sur une carte » Hiroshi Aosaka trouve en France un terreau fertile grâce a une tres bonne « citoyens quality » Une chose agace cependant le sensei en contradiction avec les principes du : « Ma femme française souvent critique commence [a faires des] comparaisons Pourquoi [faire des] comparaisons »


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Baudouin Luquet |
culturac |
Coli'Anne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcours d'artistes de la V...
| carnet à dessins
| graphes du 91